Skip to content
December 5, 2012 / Anne-Marie et Genevieve

Ouverture d’esprit et connaissances

Nous trouvions intéressant cette semaine de répondre à certains commentaires que nous entendons parfois au sujet des effets des additifs sur, entre autre, le comportement.

Sachant que le Québec est le champion incontesté de la prise de médicaments psychostimulants tels le Ritalin, force est de constater que certaines personnes (dont les prescripteurs eux-mêmes) peuvent se sentir attaquées par les gens proposant d’autres options, d’autres visons des troubles d’attention et de l’hyperactivité. D’ailleurs, en Europe, beaucoup d’autres ressources sont utilisées pour aider les personnes souffrant de TDAH : changement dans l‘alimentation, mesures physiologiques et humaines (ergothérapie, orthopédagogie, sports, etc.). Il serait important que les prescripteurs sachent bien que le Québec se situent au niveau record de prescriptions et puissent évaluer plus efficacement quels enfants peuvent bénéficier de la médication et lesquels peuvent bénéficier d’approches variées.

Une personne dans le domaine médical nous a récemment demandé si nous savions ce que c’était l’enfance (en faisant référence au fait que nous avions coupé les additifs et les colorants artificiels de l’alimentation de nos enfants et ainsi un certains nombres de friandises qui en contenaient). Si cette dernière avait lu notre blogue depuis presque 2 ans, elle y aurait vu que nous ne nous opposons PAS à la médication si celle-ci est bien tolérée et offre l’effet escompté.  MAIS nous ne pouvons pas passer sous silence les changements majeurs qui sont en train de s’opérer dans le domaine alimentaire (retrait de certains colorants, additifs, étiquetage européen avec mention de mise en garde concernant les colorants) et qui ont un effet bénéfique sur la santé de tous dont celle des enfants ayant des troubles d’attention et de l’hyperactivité.

Nos enfants ne manquent pas d’alternative vis-à-vis des produits contenant des colorants et additifs artificiels; leur enfance n’est aucunement affectée de ce fait ! Ce type de commentaire gratuit nous prouve l’ignorance de certains praticiens concernant les différentes approches proposées de par le monde et nous démontre donc bien le pourquoi le Québec est le malheureux champion mondial de la prescription de médicaments psychostimulants.

Advertisements

2 Comments

Leave a Comment
  1. Géraldine / Jan 1 2013 12:29

    Bonjour,
    Maman d’un enfant TDA (avec ou sans hyperactivité…on ne sait pas encore…), j’approuve entièrement votre message.
    Nous allons tester les différentes solutions “naturelles” avant de médicamenter notre enfant.
    Si cela ne fonctionne pas alors nous le médicamenterons, sans culpabilité !
    Merci pour votre blog qui nous ouvre bien des pistes.

    • Anne-Marie et Genevieve / Jan 1 2013 12:29

      Merci de votre commentaire … Plus on est au courant des différentes options , meilleures seront nos interventions!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: