Skip to content
May 16, 2012 / Anne-Marie et Genevieve

Qui sont les enfants à risque d’allergies saisonnières?

Les allergies saisonnières sont à leur paroxysme ces temps-ci. Il est donc bon de se rappeler qu’un système immunitaire surchargé par des réactions aux pollens ne pourra pas bien tolérer les ajouts d’additifs alimentaires, et ce, même en petite quantité.

À chaque année, pour nous parents d’enfants affectés par les intolérances alimentaires, le printemps et la fin de l’été sont malheureusement un rappel des comportements difficiles de nos enfants et de leurs difficultés à bien dormir et à se concentrer. Si votre enfant a le nez bloqué en permanence, des yeux rouges, des paupières enflées, il est probable que son état, par lui seul, le rende plus impatient; alors imaginez si nous y ajoutons beaucoup de produits laitiers, une slush bleutée ou un mister freeze… Cocktail explosif garanti !

On peut réduire les symptômes d’une allergie saisonnière par l’utilisation d’antihistaminiques ou par désensibilisation afin de permettre au corps de mieux gérer les autres produits qui peuvent causer des intolérances dans l’alimentation. Par contre, consultez votre médecin avant de donner un médicament à votre enfant et si ce choix semble indiqué, choisissez un antihistaminique qui ne cause pas de somnolence, pour ne pas affecter la concentration de façon inverse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: