Skip to content
February 19, 2012 / Anne-Marie et Genevieve

Huile de poisson et les TDAH (suite)

Nous avons mentionné à plusieurs reprises dans nos différents blogs que les enfants hyperactifs sont également souvent sensibles (ou réagissent mal) aux aliments contenant des salicylates, du blé ainsi qu’aux produits laitiers. Donc, il est intéressant de savoir que la conversion des huiles de poisson en EPA et DHA, est inhibée par l’ingestion élevée de ces derniers. Étant donné que ceux-ci sont généralement les aliments les plus consommés par les enfants, il est possible d’anticiper un cercle vicieux de mauvaise absorption, et donc de carences, de plus en plus importantes quant aux huiles essentielles au bon fonctionnement du cerveau.

De plus, il faut noter que la conversion des huiles de poisson est aussi diminuée en présence de déficience en vitamines B3, B6, C, zinc et magnésium (ces vitamines aidant les enzymes transformant les huiles en EPA et DHA). Alors voilà une raison de plus pour supplémenter les enfants hyperactifs aux prises avec des intolérances alimentaires.

Fait important à noter : il est important de donner aux enfants hyperactifs des dérivés déjà pré-transformés en EPA et en DHA puisque ceux-ci, comparativement à la population en général ne peuvent pas convertir adéquatement ce type de gras.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: