Skip to content
January 22, 2012 / Anne-Marie et Genevieve

Témoignage d’un professionnel concernant le tdah et l’alimentation – à relire!

Nous avons récemment lu un article nommé Diète et TDAH, du pharmacien Jean-Yves Dionne sur notre sujet fétiche : l’effet de l’alimentation sur le comportement.

10 jan 2012
« Les troubles de l’attention, l’hyperactivité, les troubles de l’apprentissage et les troubles du comportement divers sont de plus en plus fréquents dans nos écoles. Demandez à n’importe quel(le) enseignant(e) du primaire ou du secondaire ayant tant soit peu d’expérience. Tous vous diront que les problèmes sont plus fréquents et plus graves, que la proportion de ces «cas» est plus grande, et ce, dans toutes les classes! Mais d’où vient cette augmentation?

En gros, personne ne connaît vraiment les causes de cette augmentation qui a débuté il y a 30-40 ans et qui s’exacerbe depuis une décennie. Peut-on blâmer les parents qui en ont plein les bras avec les obligations, le travail, le système, etc.? Difficile à dire et beaucoup trop simpliste.

Les aliments industriels en cause
Une nouvelle compilation d’études nous oriente vers l’alimentation comme facteur aggravant. On ne peut pas attendre d’une revue systématique qu’elle statue sur une cause très précise, mais les chercheurs concluent de façon assez éloquente que, de tous les facteurs aggravants, l’alimentation est probablement le plus important et le plus facile à contrôler par les parents.

Sans endosser la thèse des additifs alimentaires, ni celle des sucres ajoutés, les chercheurs confirment que les aliments industriels (qui contiennent des additifs alimentaires et beaucoup de sucres ajoutés) ne devraient pas faire partie de l’alimentation d’un enfant qui souffre de TDAH. Ils notent également que certains enfants sont sensibles aux additifs et colorants. Personnellement, j’ajouterais que les aliments industriels devraient être limités chez tous les enfants, peu importe qu’ils aient des symptômes ou pas. Les néfastes foods sont impliqués autant dans les troubles de type TDAH et les troubles du comportement que dans l’obésité (voir Les dépanneurs: source d’obésité?).

Pour en revenir à la compilation d’études, les chercheurs ont relevé que les enfants ayant des symptômes de TDAH ont souvent des carences en minéraux (zinc et fer). Ils suggèrent de combler les carences en minéraux et de proposer la prise d’omégas 3 qui, de tous les suppléments, sont les plus utiles. »

Voici un petit tableau très intéressant présenté dans l’article :

Les aliments à éviter chez l’enfant TDAH :
Le néfaste food (en particulier la restauration rapide et les «commandes à l’auto» [take out]); la viande rouge; les charcuteries; les chips; les produits laitiers gras (pensez surtout à la crème glacée); les boissons gazeuses.

Les aliments santé à favoriser :
Le poisson (sauf frit); les légumes; les tomates; les fruits frais; les grains entiers; les produits laitiers faibles en gras.

Bref, dans un langage politiquement correct et à mots couverts, les auteurs confirment que, même si la science des études cliniques ne peut pas tout valider, mieux vaut s’abstenir de manger des aliments raffinés, riches en sucres, en colorants et autres additifs pour la santé.

Merci M. Dionne de propager cette information car c’est à force d’en parler que nos enfants seront collectivement mieux nourris et pourront performer avec leur plein potentiel!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: