Skip to content
June 12, 2011 / Anne-Marie et Genevieve

Comment savoir si le MSG nous affecte

Allez faire un tour au buffet chinois du coin et commandez-vous un bon repas. Si vous vous sentez le visage rouge, avez des palpitations et une respiration plus difficile, il y a de grandes chances que le MSG (glutamate monosodique) vous affecte. D’ailleurs, aux États-Unis, la réaction au glutamate monosodique porte le nom courant de (chineese restaurant syndrome). La cuisine asiatique utilise beaucoup de MSG dans ses plats. On peut même détecter la présence de cet additif visuellement assez facilement. Ainsi, lorsqu’un plat est anormalement luisant, c’est souvent parce qu’il contient du MSG.

Difficile aujourd’hui de toujours s’apercevoir de sa présence dans la liste d’ingrédients parce qu’à cause de la mauvaise presse qui lui a été faite ces dernières années, le glutamate monosodique emprunte quelques fois d’autres noms, ce qui fait que l’on ne soupçonne pas toujours que c’est à cet additif en particulier que l’on réagit. Il peut être dissimulé dans des termes comme saveurs naturelles, protéines hydrolysées, glutamate, acide glutamique, levure autolysée, protéines texturisées, extrait de levure… Donc, vraiment pas facile de s’y retrouver.

Il y a un produit qui s’appelle ACCENT, qui est en vente dans la section des épices et substituts de sel. L’ACCENT en question est du MSG pur. Ainsi, rien de plus facile que de tenter un petit test à la maison afin de savoir si vous réagissez effectivement au glutamate : mettez un peu de ACCENT dans un verre d’eau et voyez vos réactions.

Voici les symptômes qui peuvent survenir :
– Flushing du visage (joues très rouges)
– Maux de tête parfois violents
– Fourmillements des extrémités (doigts, orteils)
– Fatigue
– Maux de ventre

Les enfants réagissent tout autant que les adultes, et par expérience, les réactions ne sont pas des réactions retardées, mais plutôt rapides après ingestion et de courte durée. La rougeur du visage chez l’enfant (flushing), se voit surtout par de fines veines rougeâtres sur les joues. S’en suit un comportement très changeant, qui passe de l’excitation aux pleurs, suivie par une grande fatigue. Les maux de tête sont aussi présents. Nous parlerons dans un prochain blog des produits vedettes qui contiennent l’additif en question, et des aliments qui contiennent des glutamates de façon naturelle !

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 77 other followers

%d bloggers like this: