Skip to content
March 25, 2011 / Anne-Marie et Genevieve

5 Indices physiques à repérer chez l’enfant selon Dr Rapp

La Dr Doris Rapp, éminente pédiatre, allergiste et spécialiste en médecine environnementale aux États-Unis, nous donne des points précis à reconnaitre si l’on croit que notre enfant réagit a un aliment en particulier. Nous trouvons que c’est une méthode simple, et nous voulions la partager avec vous, puisqu’elle suit notre approche essentielle d’observation de la part des parents.
Premièrement voici en ordre, les 5 points qu’elle nomme (Big 5 for children)
1. Apparence
2. Comportement
3. Respiration
4. Pouls
5. Écriture ou Dessins
L’apparence fait référence aux symptômes physiques (cernes, yeux rouges et bouffis, regard dans le vide, nez qui pique… (Voir rubrique symptômes d’une intolérance pour plus de symptômes)
Le comportement vise tous les changements d’humeur, d’agressivité soudaine dirigée contre les autres ou sur lui-même, phrases incompréhensibles, répétition de mots, tics faciaux, problèmes de focus et concentration…
La respiration d’un enfant qui réagit à un aliment change drastiquement en quelques minutes, c’est-à-dire que la respiration est beaucoup plus rapide, moins profonde…un peu comme si l’enfant venait de faire une activité physique. Il existe un instrument appelé Peak flow meter, utilisé en autres par les asthmatiques qui mesure très efficacement la réduction de la capacité pulmonaire. Une réduction de plus de 15% signifie que l’on est probablement en présence d’une réaction.
Le pouls peut augmenter de plus de 20 points dans les 15 à 60 minutes suivant l’ingestion d’un allergène, et encore plus rapidement s’il s’agit d’une substance chimique. Par exemple si on note une moyenne de 80 battements par minute, une augmentation de pouls jusqu’à 110 ou plus après l’ingestion d’une collation n’est évidemment pas normale, et n’est certainement pas reliée au phénomène de digestion uniquement.
Le dernier point concerne les changements d’écriture ou de dessins. En effet, l’écriture peut changer du tout au tout lors d’une intolérance alimentaire. Les lettres peuvent devenir beaucoup trop larges ou trop petites, à l’envers, et les dessins deviennent barbouillés de façon agressive, même les thèmes des dessins changent. Dans notre expérience personnelle, ces changements étaient tellement flagrants, qu’ils nous ont donné des pistes incroyables afin de reconnaitre les aliments impliques. Nous reviendrons là-dessus dans un prochain blog!

About these ads

4 Comments

Leave a Comment
  1. nuage1962 / Mar 25 2011 12:29

    Je trouve cela très intéressant .. et je sais par expérience que les gribouillis, les dessins des enfants peuvent nous indiquer souvent leur état d’âme

  2. Anne-Marie et Genevieve / Mar 26 2011 12:29

    Oui, les dessins peuvent nous renseigner sur le psychique et le physique d’un enfant. C’est un outil encore très utile, il ne faut pas le banaliser!

  3. OPHELIA_diaphane / Mar 29 2011 12:29

    TRES BONNE SEMAINE !
    mon ordi est toujours en panne et je me débrouille comme je peux avec un mini portable qui me fatigue les yeux ! mais je voterai +5 tous les jours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 79 other followers

%d bloggers like this: