Skip to content
February 8, 2011 / Anne-Marie et Genevieve

Lisons bien nos étiquettes

Voici un exemple concret de ce à quoi ressemble le nouvel étiquetage de l’Union Européenne concernant certains colorants. Il s’agit d’une boisson pétillante non-alcoolisée achetée dans une épicerie fine Italienne a Montréal. Sur l’étiquette on peut voir qu’il y a 2 colorants soit le E 122 et le E 110. Le colorant E 122 est aussi appelé Carmoisine ou Food Red 3, tandis que le E 110 est appelé Sunset Yellow ou Food Yellow 3.
Sous les ingrédients, on peut lire : E 122, E 110 : peuvent avoir une influence négative sur l’activité et l’attention des enfants. Pour la première fois, l’association entre certains composés chimiques présents dans l’alimentation et leurs effets potentiels sur l’attention et le comportement des enfants est démontrée très clairement.
A l’image des produits du tabac qui ont désormais des mises en garde sur leur emballage, les compagnies alimentaires qui utilisent des composés qui sont reconnus causer ce type de problème chez les enfants devront se mettre au pas également. Ce n’est nullement un hasard si les fameux Smarties (gâterie invétérée des enfants), se sont refait une beauté tout récemment avec des colorants d’origine naturelle. Les grandes compagnies comme Nestlé commencent à comprendre que si elles veulent garder une bonne part du marché, elles doivent absolument apporter des changements majeurs!

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 78 other followers

%d bloggers like this: